Pourquoi vous devriez continuer à vous habiller tous les jours.

La distance entre votre lit et votre lieu de travail, en ce moment, peut être de quelques mètres seulement – ou de tout l’étage, si vous avez de la chance. Il n’y a pas de trajet à faire, que ce soit en voiture ou par les transports publics. C’est l’un des avantages de ces journées interminables de travail à domicile. De plus, vous pensez que vous n’avez aucune raison de vous habiller complètement ou même de faire une toilette complète. De la barbe et un pantalon de survêtement ? À moins que vous ne passiez un appel de vidéoconférence Zoom plus tard, personne ne le saura. Quelques jours de confort, ça passe bien. Vous effectuez vos tâches dans vos plus beaux vêtements de salon et vous n’avez pas à vous soucier de votre apparence à 100 %. Dans les bons jours, vous adoptez une approche au-dessus de la taille avec une chemise boutonnée, un blazer et des produits capillaires ; tous les deux jours, cependant, vous vivez en pyjama depuis le canapé.


À un moment donné, une sensation de flou et de manque de courage vous envahit. Vous accomplissez les tâches de base pour le travail ou vous alternez entre votre emploi à temps plein et l’aide à vos propres enfants pour leurs devoirs. Vous n’avez pas envie de bouger ou de faire plus qu’un minimum d’efforts. Avec toute l’incertitude qui règne actuellement dans le monde, il faut s’y attendre dans une certaine mesure. Cependant, l’attitude « Pourquoi s’en faire » découle d’une rupture de la routine. Les réveils ne sont qu’une suggestion tant que vous êtes prêt à travailler sur une mission, que votre canapé sert de bureau et de salle à manger et que, pour ce qui est des repas, vous êtes soit en train de brouter ce qui se trouve dans le réfrigérateur, soit en train de vivre de la préparation des repas du week-end. En bref, votre vie autrefois structurée n’a plus de limites claires, se transformant en un long flou de travail et de sommeil, avec un repas occasionnel entre les deux.

S’habiller – et, quand on dit cela, on ne parle pas seulement de changer de bas de pyjama pour un jogging – commence à remettre cela en place, à établir une sorte de routine, aussi insignifiante soit-elle. Des études ont montré qu’il existe une corrélation directe entre l’effort que vous faites pour votre apparence et votre état mental et émotionnel. C’est l’une des raisons pour lesquelles ne pas se laver et se changer régulièrement sont des signes de dépression. Si l’on examine cette relation à l’envers, le fait de vivre exclusivement en vêtements de détente – peut-être le même ensemble que celui que vous avez porté ces trois derniers jours – est très déprimant. Et, si cela vous semble être un nadir, cela crée un élan vers le sud, sapant votre niveau d’énergie et votre motivation. On dit que le fait d’enfiler une tenue qui vous plaît – et qui vous fait sentir et paraître bien habillé – libère des neurotransmetteurs comme la dopamine, les endorphines et la sérotonine, améliorant ainsi votre état mental. Il y a quelques années, un article du Guardian a qualifié cet effet d' »habillage à la dopamine » : les vêtements qui vous font paraître bien vous font aussi vous sentir bien.

Dans le même ordre d’idées, des chercheurs ont observé un « enclavement cognitif », c’est-à-dire la relation que les vêtements entretiennent avec votre propre sens de l’utilité. Dans ce cas, les chercheurs ont noté le changement que les sujets ont subi en portant une blouse de laboratoire, mais le même effet s’applique lorsque vous mettez un costume – ou même un pantalon de sport, une chemise et une paire de chaussures élégantes. Vous remplissez le rôle attendu, votre tenue vestimentaire vous donne l’air d’être à la hauteur et vous avez plus de chances d’être plus performant. Comme l’a souligné M. Barrons, une augmentation du nombre de tenues vestimentaires officielles pourrait se produire après la fin des quarantaines COVID-19 et des ordonnances d’auto-isolement, bien qu’elle soit plus conservatrice en raison de la baisse significative des liquidités des marques. Mais maintenant, pour développer ces points, voici pourquoi vous devriez continuer à vous habiller de votre mieux, même si vous n’allez littéralement nulle part pendant les prochains mois .

LE FAIT DE NE PAS S’HABILLER DÉMONTRE VOTRE MOTIVATION

Le fait de traîner en sueur ou en pyjama finit par saboter votre journée. Mentalement, vous êtes coincé dans cet état de « juste se lever » où vous avez besoin de votre café pour démarrer. Seulement, trois tasses plus tard, vous êtes toujours au même endroit et vous n’avez pas réduit votre charge de travail. Vous pouvez même avoir envie de boire davantage – qu’est-ce que quelques bières maintenant ? – ou de consommer plus de glucides. Au-delà de la recherche sur la cognition enclenchée, une étude de 2012 a montré que des vêtements mal ajustés ont un impact négatif sur votre état mental et psychologique. Dans ce cas, les chercheurs ont examiné les effets des jeans sur les femmes qui se sentaient déjà un peu déprimées : Elles se sont emparées du jean parce qu’il nécessite relativement peu d’entretien, mais aussi parce que plus de la moitié des sujets enfilent une chemise ample et que plus de 60 % évitent leurs vêtements préférés. En fin de compte, le cycle se perpétue.

IL CRÉE UN SENTIMENT DE ROUTINE ET DE NORMALITÉ

Surtout si vous traversez cette période difficile dans un studio, vous pouvez être confiné dans un espace relativement petit pendant la plus grande partie de la journée, avec peut-être une brève escapade à l’extérieur. Lorsque vous avez l’impression de ne pas avoir d’endroit où aller, vous pouvez vous coucher sur votre bureau et revenir, mais toute routine que vous auriez pu suivre tombe à l’eau. Mais nous ne parlons pas uniquement de votre trajet quotidien. Il y a de fortes chances que vous vous soyez arrêté à la salle de sport, que vous ayez préparé vos repas le week-end et que, toutes les deux semaines, vous soyez allé chez le coiffeur. En corollaire des points ci-dessus, le fait d’être coincé dans une ornière avec des vêtements de fortune qui ne font que vous déprimer davantage, le fait de vous habiller comme si vous alliez commencer votre journée catalyse un certain rythme – celui où vous mettez votre réveil, prenez une douche, mettez votre chemise repassée et vos pantalons, et où vous vous préparez un petit déjeuner décent dans votre cuisine. Quelle que soit votre routine avant l’apparition du coronavirus, essayez de vous y tenir autant que possible : Cela signifie préparer vos aliments à l’avance, plutôt que de vous contenter de brouter dans le réfrigérateur ; faire de l’exercice dans le salon ou du jogging dans le quartier lorsque les rues semblent relativement vides ; et programmer votre travail et vos autres activités dans certains segments, souvent avec des pauses intercalées pour vous lever et vous déplacer. Vos vêtements, dans l’ensemble, sont le début du sentiment d’être un membre fonctionnel et impliqué de la société.

LES VÊTEMENTS SONT UN MOYEN DE SE SOIGNER SOI-MÊME


Bien que certains excusent le fait que les soins personnels soient une raison de plus d’acheter des choses, le concept de base du bien-être est de se sentir bien en faisant – par surprise – de belles choses pour soi-même. En tant qu’amateur de vêtements et accessoires de mode pour hommes, vous savez ce que c’est que de mettre une chemise et un pantalon juste repassés dans les couleurs ou les imprimés de votre choix. Ils n’ont pas besoin d’être chers ou exclusifs, mais vous vous sentez quand même – et vous avez l’air de vous sentir – comme un million deuros. Il n’y a aucune raison d’ignorer votre garde-robe, qu’elle soit intentionnellement minimale ou remplie de vos dernières trouvailles. C’est pourquoi, surtout si votre garde-robe de travail a tendance à être restrictive, assouplissez un peu les règles avec quelque chose que vous ne porteriez pas pendant le 9 à 17 heures, qu’il s’agisse d’un costume à motifs ou d’une chemise à col de rayonne que vous avez économisée exclusivement pour le week-end. Et comme la tendance est au vendredi, vous ne serez sans doute pas seul. Mais les vêtements ne devraient être qu’un élément de votre routine de soins.

SAC DE SPORT: 7 ARTICLES À NE PAS OUBLIER

Pour ceux qui vont régulièrement au gymnase, l’emballage des articles de base est une procédure de routine avant l’entraînement .

Certaines personnes gardent même un kit emballé à la maison ou dans la voiture, afin de pouvoir le saisir rapidement quand elles en ont besoin, et d’autres ont plusieurs sacs prêts pour différents types d’exercices.

Cependant, si vous voyagez ou visitez une autre unité, il est facile d’oublier quelque chose d’important et de finir par ruiner votre entraînement.

De plus, certains articles fournis gratuitement dans certains gymnases – les serviettes à main, par exemple – peuvent ne pas être disponibles ailleurs.

Pour vous aider à éviter les revers, nous avons préparé une liste d’articles obligatoires pour tous les sacs de sport. Voir ci-dessous!

1. Casque

Chaque gymnase qui se respecte a un bruit de fond, généralement vif et énergique, pour stimuler l’activité physique. 

Cependant, il y a ceux qui préfèrent écouter leur propre playlist, avec des chansons sélectionnées spécialement pour le moment de la formation.

Si tel est le cas, gardez toujours une bonne paire d’écouteurs dans votre sac à dos. L’astuce est d’investir dans un modèle sans fil afin de ne pas gêner l’exécution des exercices.

2. Bouteille d’eau

C’est un article indispensable dans le sac de tout amateur de gym (et de toute personne pratiquant une activité physique).

L’eau potable est importante avant, pendant et surtout après l’entraînement – après tout, vous terminez la série épuisée, en sueur et très déshydratée.

Prenez toujours une bouteille réutilisable avec de l’eau minérale et évitez d’avoir à faire la queue au refroidisseur d’eau pour étancher votre soif.

3. Supplément de protéines

Si vous voulez avoir de sérieux gains musculaires, il ne suffit pas de prendre soin de la nutrition avant l’entraînement : il est également important de consommer un supplément de protéines pendant l’exercice. 

Ce type de produit est spécialement conçu pour nourrir votre corps de manière appropriée, en visant une routine de gym et de musculation. 

Le lactosérum (le célèbre lactosérum ) est la poudre de protéines la plus recommandée par les experts pour les amateurs de gym. Tout ce que vous avez à faire est de le mélanger avec de l’eau, de le secouer et de le prendre. 

4. Serviette

La plupart des gymnases offrent des essuie-mains gratuits, mais si l’endroit où vous allez n’en a pas, assurez-vous de l’avoir. 

Les serviettes sont utiles pour nettoyer l’équipement sale et essuyer la sueur après une course plus intense. C’est encore mieux s’il a un petit crochet pour que vous puissiez le fixer à l’équipement sur lequel vous vous entraînez.

Ne faites pas l’erreur de partager la serviette usagée de quelqu’un d’autre, car cet article peut contenir des bactéries nocives.

5. Déodorant

Vous savez, transpirer au gymnase est inévitable. Le problème est que, avec la transpiration, il y a cette odeur classique dans les aisselles qui peut déranger quiconque s’entraîne autour d’eux.

Par conséquent, une bouteille de rouleau de déodorant ou d’aérosol est un autre élément qui ne peut jamais manquer dans votre sac de sport. 

Si votre déodorant quotidien ne fait pas l’affaire, recherchez des formules anti-transpirantes (toucher sec) et avec une protection renforcée contre les odeurs. C’est le bon choix!

6. Trousse de premiers soins

Quelle que soit votre coordination, les accidents peuvent toujours se produire. 

Comme c’est un endroit plein de personnes manipulant des objets et des équipements lourds, ces chances deviennent encore plus grandes. 

Pensez donc à une trousse de premiers soins avec des articles simples, comme des bandages, des pansements et de la gaze. Assez pour traiter une blessure possible et compact pour tenir dans le sac à dos que vous portez pour la formation.

7. Changement de vêtements

Ce n’est pas nécessairement un article obligatoire dans un sac de sport, mais il est très utile pour les jours où vous prévoyez de sortir avec quelqu’un après l’exercice. 

Après tout, rien agréable à trouver petite amie ou demandeur sans être avec soins jours, est – ce pas?

Nettoyez-vous avec une douche rapide ou des lingettes pour bébé, puis enfilez des vêtements propres, frais et odorants. Vous vous sentirez immédiatement renouvelé.

10 MEILLEURS ALIMENTS AVANT L’ENTRAÎNEMENT

Les 10 meilleurs aliments pré-entraînement peuvent faire toute la différence dans votre alimentation! Puisque beaucoup de gens veulent atteindre un corps défini, nous disons déjà qu’il ne suffit pas de courir, de pédaler ou de s’alourdir au gymnase, la nourriture est également très importante.

Cependant, en plus des suppléments, les aliments naturels sont également très importants pour ceux qui veulent rester en bonne santé et avoir un corps agréable.

Donc, pour vous donner de la force, nous avons décidé d’apporter les 10 meilleurs aliments de pré-entraînement pour que vous puissiez commencer le projet de fitness! Regardez 

1 – Patate douce

Source de glucides complexes, la patate douce est également une excellente source d’énergie. De plus, cet aliment a une faible quantité de graisses et est riche en minéraux importants pour l’exercice physique, comme le potassium, le calcium, le phosphore et le fer. Autrement dit, la patate douce est le meilleur ami de tous ceux qui veulent avoir un grand corps!

2 – Banane

La banane est l’un des fruits préférés de ceux qui font du sport, car en plus de la pratique, elle est riche en glucides, ce qui donnera plus d’énergie pour l’entraînement.

De plus, les bananes sont un aliment riche en potassium – l’un des minéraux les plus importants pour ceux qui pratiquent une activité physique. Il convient de rappeler que la carence en potassium pendant l’entraînement peut provoquer des crampes, des ballonnements, une diminution des réflexes, etc., alors achetez un stock de banane à la prochaine foire!

3 – Oeufs

Les œufs sont une excellente source de protéines et vous pouvez les préparer de différentes manières: brouillés, cuits, omelettes, blancs d’œufs, etc.

Une préparation largement consommée aujourd’hui est le crepioca (mélange d’oeuf et de tapioca). Crepioca est un excellent pré-entraînement car en plus d’avoir la source de protéines (œuf), il contient également une excellente source de glucides (tapioca) et est délicieux!

4 – Grains entiers

Les grains entiers et leurs sous-produits, tels que les pains, les pâtes et le riz brun, ont un indice glycémique inférieur. Par conséquent, ils évitent un pic d’insuline et une hypoglycémie de rebond qui peut provoquer des nausées, des nausées, des étourdissements, etc.

Ils sont même indiqués dans certains cas spécifiques, selon la modalité, l’intensité et d’autres problèmes liés à l’entraînement et, lorsqu’ils sont accompagnés de deux litres d’eau par jour, ils aident encore à réguler l’intestin!

5 – Shake protéiné

Sur le marché, il est possible de trouver plusieurs sources de protéines en poudre, telles que la protéine de lactosérum (protéine de lactosérum), la protéine de riz, la protéine de viande.

Ces secousses sont normalement digérées et absorbées beaucoup plus rapidement que les aliments solides. Par conséquent, ils sont une bonne option pour votre pré-entraînement, en particulier pour les personnes qui n’ont pas beaucoup de temps pour un repas et / ou pour celles qui ressentent plus d’inconfort gastro-intestinal pendant l’entraînement.

6 – Snacks et sandwichs légers

Vous ne pouvez pas vous fatiguer de la nourriture avant l’entraînement, car cela peut provoquer des malaises gastro-intestinaux qui nuisent à vos performances physiques. Par conséquent, nous recommandons toujours des aliments plus légers et plus faciles à digérer.

Les sandwichs sont une bonne option car ils sont pratiques, n’ont pas besoin d’être associés à d’autres aliments et peuvent être pris n’importe où.

Une idée de sandwich très facile et savoureuse est la combinaison suivante: pain brun + une tranche de fromage blanc + poitrine de dinde. Les variations peuvent être autonomes, ne vous alourdissez pas!

7 – Macaroni

Semblables au riz, les pâtes ont une concentration élevée de glucides à absorption rapide qui fourniront de l’énergie pour l’entraînement. Mais attention à la sauce!

Évitez les gras et préférez les tomates simples, avec de l’huile d’olive et du basilic pour gagner plus de nutriments et d’antioxydants (lycopène) et ne pas abuser trop des pâtes, afin de ne pas avoir l’effet inverse du désiré.

8 – Filet de poulet

Le filet de poulet contient plusieurs vitamines et est l’une des meilleures sources de protéines maigres pour l’alimentation avant et après l’entraînement.

Il peut accompagner plusieurs repas et, en plus, il est très savoureux et parfait grillé!

9 – Yaourt écrémé

Le yaourt aide à réduire la graisse autour du ventre. Pour ces raisons, le yogourt faible en gras est fortement recommandé pour les personnes qui souhaitent perdre du poids. Il peut être facilement préparé à la maison avec du lait écrémé et peut remplacer les collations grasses telles que les frites et les hamburgers.

10 – Açaí

Les athlètes sont adeptes de l’açaí dans le régime alimentaire en raison de la valeur énergétique élevée du fruit, qui donne un coup de fouet incroyable aux activités physiques, en plus des vitamines et du fer, qui prévient l’anémie et renforce les muscles et, bien sûr, est l’un des plus grands délices de la vie! Essayez juste de manipuler les plats d’accompagnement afin de ne pas remplir l’açaí de lait concentré, vous voyez? Ça n’en vaut pas la peine!

Maintenant, l’excuse pour ne pas faire d’exercice est terminée, non? Profitez du temps libre à la maison pour inventer et préparer des recettes si délicieuses qu’elles vous feront oublier tous les aliments riches en graisses du centre commercial, lol!